LEBON Trait d'union
Réflexions

48 heures sans électricité…

Par Isabelle Millaire


Ma petite famille et moi avons « survécu » à 48 heures sans électricité. Vendredi matin, les enfants sont à l’école, l’homme au boulot et moi, à la maison puisque mon bureau s’y trouve. Tout à coup: Boum! Un bruit sourd me fait sursauter. Puis, tout devient silencieux. Fini le bruit du frigo et du chauffage. La radio s’est tue. Bye-bye micro-ondes et ordi. Je me suis retrouvée en tête-à-tête avec ma tasse de café. Silence.

Avec mon cellulaire, je n’étais pas vraiment coupée du monde. J’ai pu informer mon homme de la situation. Il était ravi: enfin il pourrait tester sa génératrice! À chacun son plaisir!

Mes voisins d’en face avaient du courant. En fait, nous étions 12 foyers à être privés d’électricité… Douze chanceux qui allaient célébrer l’Halloween à la lampe de poche!

Je suis allée chercher les enfants le plus tard possible car il y avait de l’électricité, et donc du chauffage, à l’école.

Grâce à notre génératrice, nous n’avons rien perdu de ce qui se trouvait dans notre frigo. Mon homme, patenteux talentueux, a même réussi à créer un éclairage halloweenesque très cool avec musique d’ambiance.

Cette première journée sans électricité est donc passée vite et bien, si je peux dire.

Le samedi a été un peu plus problématique. Avoir un frigo, c’est pratique pour déjeuner et dîner rapido avec des sandwichs. Mais ça ne réchauffe pas. On a essayé de brancher le micro-ondes, mais la génératrice n’a pas supporté cette demande d’énergie de plus. Pouf! L’homme est retourné « crinquer » la bête dans la cour.

On a donc fui la maison une bonne partie de la journée, ce qui, ma foi, a été plutôt agréable pour les enfants et moi. L’homme était au boulot. Dommage. Au moins, il était au chaud.

Activité #1 lors de notre panne de courant: Aller chercher un café! C’est habituellement la première chose que je fais en me levant : mettre en marche la cafetière! Là, j’ai dû patienter… Et les enfants ont eu droit à une viennoiserie, comme ça, eux aussi étaient très heureux de ce détour!

Activité #2: Le cours de karaté de Lou! Mon Lou a fait ses katas comme un champion. Mimone a fait quelques devoirs et des dessins… pendant que je savourais enfin mon café tranquillement!

Après avoir avalé un sandwich, bien emmitouflés dans des jetés.

Activité # 3: Aller à la bibliothèque! Mes enfants aiment lire et regarder des livres. Je dis regarder car même mon plus vieux qui sait lire, se contente parfois de seulement feuilleter un livre pour inventer sa propre histoire. J’ai lu 5 ou 6 petits livres à mes cocos qui adorent se faire faire la lecture. Puis, comme la bibli de notre ville est « nice » (dixit mon Lou!), il y a des jeux dans la section jeunesse… et des instruments de musique géants dehors!

On joue de la musique devant la bibliothèque!


Activité # 4: Collationner dans un café sympa où il y a des jeux de société. Chocolat chaud et UNO; avouez qu’il y a pire comme façon de passer du temps avec ses enfants!

Mimone savoure son chocolat chaud chez café#sansfiltre.


Lou et moi, on s’est fait rincer solide, 3 fois plutôt qu’une, par Mimone au jeu de mémoire. Ce qui a rendu mon Lou bougon et sonné l’heure de notre départ. Mimone est imbattable quand il s’agit de mémoriser des trucs; cette enfant a une mémoire de feu!

Jeu de mémoire en bonne compagnie 🙂


Fin d’après-midi. Toujours pas d’électricité. Il commençait à faire sombre. Et froid.

Activité # 5: Envahir papi! Papi a de l’électricité. Et des lits. Et une douche. On s’est donc un peu imposés… Les cocos ont écouté un film, emprunté à la bibliothèque, pendant que je faisais un casse-tête avec papi. C’est rare que je prends le temps de me poser pour faire un casse-tête. Encore plus rare de le faire en jasant avec mon papa. Comme quoi il y a du bon dans tout 😊

L’électricité est revenue le dimanche après-midi. Parfait timing pour un retour facile à l’école le lundi matin.

Les enfants ont adoré leur fin de semaine. Et moi aussi! J’ai joué. J’aime jouer, mais j’ai tendance à l’oublier. Il fallait bien une panne d’électricité pour me le rappeler!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *