Famille

Cuisiner au temps de la COVID-19

Par Isabelle Millaire

Mes cocos ont toujours aimé cuisiner. Aimer… non, ce n’est pas le bon mot; ADORER serait plus juste. Et si je pouvais, les lettres seraient en néons couleur fluo! Évidemment, je ne parle pas ici de cuisiner un pâté chinois ou une sauce à spag! Non, Mimone et Lou enfilent toques et tabliers quand il s’agit de cuisiner des plats «non-essentiels», pour reprendre une terminologie populaire ces temps-ci! Donc, il est question ici de biscuit géant…

 

De muffins ultimes double chocolat et bananes…

cuisine-confinement-lebon-trait-dunion-cookies
 

De croustade aux pommes et de crêpes!

Merci Madame Julie pour cette recette rapido-délicieuse 😊

Je tiens d’ailleurs à remercier tout spécialement un homme exceptionnel qui a créé un dossier thématique de recettes pour enfants… et j’ai nommé (roulement de tambour et applaudissements chaleureux) RICARDO! Des recettes simples et savoureuses que mon 8 ans et ma 6 ans réalisent avec fierté. Sous ma supervision, bien sûr. Leur recette coup de cœur depuis le depuis de ce congé d’école forcé: les crêpes. À quelques reprises depuis le début de notre confinement, nous avons dégusté des crêpes noyées dans le sirop d’érable et sous une montagne de fruits (OK, Mimone se contente d’une bonne couche de sirop et mon fils ne prend que des rondelles de banane; à moi donc les autres fruits «funky» comme pommes et les ananas!)

Cuisiner, c’est cool, mais c’est également un excellent moyen de pratiquer la compréhension de texte et d’introduire la notion de fraction. Mes cocos découvrent également le langage universel de la cuisine: t pour tasse, c pour cuillère. Faire dorer. Homogène (mon explication: «la pâte à crêpe doit être exempte de petits mottons»).

Mimone a aussi accepté de goûter un dessert contenant des fruits; un exploit! Bon, j’avoue qu’elle en a mangé, du gâteau aux bananes, mais sans savoir qu’il y avait des bananes dedans puisque je disais seulement «gâteau» pour le désigner (pas folle la guêpe!). Donc, consciemment, ma Mimone a mangé un muffin avec de la purée de banane dedans. C’est d’ailleurs elle qui était responsable d’écrabouiller lesdites bananes… d’abord, avec une fourchette, puis avec ses mains! Car cuisiner, c’est aussi découvrir des textures.

Personnellement, j’aime cuisiner quand j’ai du temps pour le faire. Et là, du temps, c’est pas ce qui manque! Donc, je fais participer mes enfants en espérant que, comme moi, ils découvriront une activité agréable, voire relaxante (oui, oui, relaxante: le cerveau se met à off quand les mains sont très occupées. Essayez, vous verrez!) Alors j’espère que mes enfants vont garder comme souvenir de cette période trouble et incertaine le plaisir que nous aurons eu à mitonner de bons petits plats sucrés. 

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *