LEBON Trait d'union
Dans un mois, je le veux.
Réflexions

Dans un mois, je le veux.

Par Hélène Lebon

Aujourd’hui, nous lançons un décompte un peu particulier: dans un mois, on se marie! Après avoir fondé Lebon Trait d’union il y a un peu plus d’un an, un nouveau projet fou nous unit, le mariage! On s’est aussi lancé le défi d’organiser ce grand jour en presque 90 jours et de nous tourner autant que possible vers des entrepreneurs et artistes d’ici pour la préparation. Chaque jeudi, découvrez une capsule vidéo dans les coulisses du mariage. Maquillage, alliances, invitations, fleurs, cadeaux aux invités, déco et même cérémonie, on n’y connaissait rien mais on a demandé ce qu’il y avait à savoir! 

helene mario fiancés amsterdam europe romantique

Mais d’abord comment ça, on se marie?
Mario et moi nous sommes rencontrés lors d’un souper professionnel il y a trois ans. Non, on ne se souvient pas de ce qui s’est dit, on se souvient seulement qu’on s’est rencontrés là et qu’ensuite, plus rien n’a été pareil. Pas besoin de musique hollywoodienne, on venait de tomber amoureux. Drette là. Trois semaines après, j’ai emménagé avec Ila chez Mario, Syl et Gab. Un an après, Mario est allé demander ma main à mes parents en France, on s’est fiancé à Amsterdam puis on est rentrés. L’été suivant, on a fondé Lebon Trait d’union, ensemble. Cet automne, on se marie. Comme ça, comme une suite logique des choses, on s’épouse comme on s’est associés, avec cœur, passion et raison.  

Raconté comme ça, on dirait que ces trois ans ont filé comme de rien. C’est vrai, ça a filé vite. Ça n’a pas toujours été simple, entre le stress de travailler ensemble, vivre ensemble, accordé nos violons et nos habitudes. Ceux qui nous connaissent savent combien on est complémentaires. Parfois on n’est pas mal différents, point. Mais on est encore là, à se lever ensemble et bâtir nos vies dans la même direction. On se marie parce qu’on en a envie. 

helene mario rocheuses amoureux canada

Alors quoi, local ou pas ce mariage?
Pourquoi nous tourner vers du local? Parce qu’au-delà du prix, il y a le coût. Et honnêtement, on est ravis d’avoir non seulement un produit mais aussi et surtout un service. Pour rien au monde je n’échangerais l’accompagnement de Mélanie, la patience de Marie-Ève, la gentillesse de Vanessa ou la bonne humeur de Marilou. Tous ces entrepreneurs d’ici sont des partenaires formidables dont on va vous parler bientôt. D’ailleurs, si on en a l’occasion, on sera contents de travailler avec et d’échanger nos services et savoir-faire. Quand on est novice, c’est bien d’avoir des gens compétents et disponibles autour de soi. 

Oui mais pas que…

Tout n’est pas d’ici cependant. Il y a cette petite broche à cheveux que je voulais tant, de Laure de Sagazan, que mes parents m’ont offert, fabriquée et envoyée de France, ou encore le néon. Ma robe, je l’avais repérée sur Etsy mais une fois reçue, ça n’était pas ça. Et mon doux! Quelle pression, LA robe. Finalement j’ai trouvé, il y a quelques semaines, dans une petite boutique de Montréal qui ne fait pas faire ses vêtements ici.

roadtrip canada mariage helene mario

Premiers apprentissages
Ma première leçon, à un mois du mariage, est pas mal d’essayer de lâcher prise. Pas lâcher les rennes ou lâcher lousse. Juste, lâcher prise. Relativiser. Garder en tête que c’est au cœur que je parle. Que l’important n’est pas ceci ou cela, une fleur ou un plat, mais bien un tout, avec tous ceux qui seront là, dans la salle ou dans nos pensées. Ça, c’est ma deuxième leçon. Des gens que j’aime ne seront pas là, mais c’est ça aussi, une vie d’expatriée. Et puis la technologie aidant, qui sait, on se verra peut-être quand même.

Troisième leçon les compromis, c’est la vie. Dans le mariage, mais aussi, le jour du mariage! Seule chose : essayer de gaspiller le moins possible, cartes qui se plantent, vases vintage, néon qui deviendra notre tête de lit… Nous avons décidé de faire une belle fête mais sans hypothéquer notre vie ni notre petite compagnie. 

On se voit la semaine prochaine pour la première vidéo! 

helene mario fiancés quebec

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *