Une journée dans le Vieux Longueuil
Réflexions

Une journée dans le Vieux-Longueuil

Par Marlène Lefebvre

Toi et ta coupe (la coupe Longueuil équivaut à la coupe mulet pour les Français qui nous lisent par ici…)

Toi et ta réputation (Longueuil, perçue comme la cité des BS, disons des cassos, alors que NON!)

Toi qui dois avoir les oreilles qui sifflent à maintes et maintes reprises. (Mais non mon beau, calme-toé)

Toi qui es critiqué de tous côtés.

Toi.

Toi tu restes mon doux, mon joli, mon favori, mon Longueuil. Mon Vieux-Longueuil.

Mon Jules et moi habitons dans le Vieux-Longueuil cela fait maintenant trois ans. Nous avons déménagé deux fois depuis que nous sommes au Québec. Deux fois dans le Vieux-Longueuil. Deux fois dans la même rue.

Ça a tout de suite été une évidence, mais pas un désir profond, disons le juste milieu entre nos deux lieux de travail. Deux ans dans un appartement, enfin, que dis-je, un trou, puis ensuite, l’immeuble juste en face nous a ouvert ses portes. Il est beau, il est en brique, il a le parquet qui grince, il est grand, il est… on est bien ici.

Mais le quartier aussi. Il nous plait tant.

Tout d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas vraiment Longueuil c’est, disons, le Brooklyn du Grand Montréal, une cité/banlieue dortoir pour beaucoup. Beaucoup de travailleurs de Montréal y habitent: un pont, un métro, quelques bus et même une navette fluviale, mais aussi (et surtout) des loyers bien moins chers.

Bref.

Je vais, par ce billet, te donner envie de faire escale dans mon Vieux, puis si t’es pas chaud, va voir ce bel Instagram “Le Vieux-Longueuil”, lui saura te donner l’envie d’avoir envie.

Sache aussi dès maintenant que ce soir, c’est pique-nique, alors si tu veux te gâter dans les différentes boutiques que je vais te présenter… n’hésite pas!

Au réveil ou pour le goûter, des fois, enfin pas tous les jours quoi, on se fait plaisir avec les croissants/pains au chocolat de chez Rolland. Un pur délice. Quand je travaillais à Montréal, je m’y arrêtais presque tous les jours pour aller chercher ce genre de viennoiseries pour le petit dej’ entre collègues! Trop bon! Premier arrêt obligatoire pour bien commencer ton trip dans le Vieux! Aussi, si vous n’avez pas de sac réutilisable sur vous, achetez le tote bagDans le sac” dans cette boulangerie, pour le remplir tout au long de la journée pour ce soir!

Direction NLatte. J’adore ce café. Je m’installe devant les fenêtres grandes ouvertes, et je regarde la rue qui défile devant moi. Bonne ambiance, parfait pour la matinée. Avec la situation sanitaire, la ville de Longueuil a installé tout plein de tables rue Saint Charles, qui est alors à moitié piétonne, tu peux t’y installer, c’est très sympa!

Ensuite, on va aller se promener dans le Vieux, voir les jolies maisons, les rues remplies de verdure qui sont belles en toutes saisons.

Vieux-Longueuil

Doucement mais sûrement, on retourne vers la rue principale du Vieux-Longueuil, la rue Saint-Charles, en passant par Espace Organique, l’une des boutiques de vrac. J’avoue, malgré mon amour pour la bouffe, être une de celle qui s’intéresse plus au côté santé/beauté/à la maison qu’au rayon alimentation. Des marques d’ici pour nous chouchouter à longueur de journée! Soins corporels, produits ménagers, maquillage, matières premières… Je suis ici comme une enfant dans un magasin de jouets: des odeurs, des textures, des interrogations… J’adore. 

Puis, presque voisins, allons faire nos réserves de café (ou de thé) à la Brûlerie des Andes, chez Alejandro et William. J’ai découvert ce lieu durant l’une de nos balades nocturnes. Personne dans la rue, juste une odeur de café qui émane de la boutique. Somptueux! 

On continue la rue Saint-Charles, et plus précisément Cherry Bobin avant d’aller manger. Vêtements, accessoires et bijoux, c’est un lieu de rendez-vous pour créateurs du Québec! Tout est local! J’ai découvert cette boutique un peu tardivement, mais je ne pensais pas avoir ce genre de lieu à 2 minutes de chez moi! Un petit bonheur!

Maintenant, à table! Durant les quelques mois qui viennent de passer, j’ai voulu encourager mes petits commerçants et j’ai découvert Küto, Comptoir à Tartares. Mes plats arrivaient tout beaux tout frais, souvent avec un “Merci!” écrit à la main sur le sac en papier. J’ai eu un immense coup de coeur pour le tartare de saumon sauce césar: une belle portion, de belles couleurs, et clairement le meilleur tartare au saumon que je n’avais jamais goûté! Si si, je vous jure! 

Début d’après-midi maintenant, c’est le moment de sortir votre sac réutilisable: on passe par la boucherie William J. Walter et par le sourire de ses commerçants! Ici, le sourire est gratuit et toujours en boutique! Immense coup de coeur pour leur fromage d’Epoisse et le saucisson au bleu. En fait, ce sont clairement mes incontournables ici: je ne ressors jamais sans! Quoi? Vous ne l’aviez pas remarqué? Oui, la bouffe fait partie intégrante de ma vie. Du coup -comme on dit chez nous-, petit arrêt à Épices & Tout – Épicerie Fine pour regarder les jolies (et délicieuses) nouveautés et, qui sait, encore une fois se faire toujours plus plaisir!

Port Vieux-Longueuil

Shopping terminé, on continue Saint-Charles, on passe devant la somptueuse cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue et son mélange de style gothique et néo-byzantin, mais aussi ses 81 mètres de hauteur qui surveillent tout le quartier! Puis, ensuite, vient le passage de l’immense passerelle de la route 132 pour arriver directement sur le port du Vieux-Longueuil. 

De là, tu peux longer le fleuve Saint-Laurent jusqu’à Varennes, à pieds ou à vélo. Alors balade-toi, allonge-toi dans le parc mais surtout, n’oublie pas de t’installer à la lumière tombante, de sortir ton pique-nique, le soleil se reflétant dans l’eau et de t’émerveiller devant le contraste qu’éveille le soleil sur la belle Montréal. 

Et ça, il n’y a que d’ici, à Longueuil, que tu le verras.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *