LEBON Trait d'union
lebon trait dunion- La recherche d'appartement Pt.1
Réflexions

À la recherche de l’appartement parfait Pt.1

Par Joanna Gence

L’idée d’un nouveau départ, d’une nouvelle vie et de nouveaux endroits à explorer… Tout ça est tellement excitant! Ce qui l’est moins en revanche, c’est tout le côté un peu “administratif” qu’implique un déménagement dans un nouveau pays. Parce que oui, c’est palpitant, mais avant de pouvoir explorer et découvrir Manchester, il va bien falloir que je trouve un endroit où poser mes valises!

Lorsque je suis allée m’installer temporairement à Londres pour mon stage de fin d’étude, j’avais décidé de réserver une chambre dans une auberge de jeunesse (ou plutôt devrais-je dire réserver un lit parmi les 20 autres qui se trouvaient dans la chambre …) et j’avais fait en sorte de contacter plusieurs personnes pour visiter des appartements le jour de mon arrivée. Cette méthode avait relativement bien fonctionné et j’ai emménagé chez une dame adorable qui me louait une chambre dans un quartier tranquille de Londres. Partager sa maison avec une autre personne, je l’ai déjà fait et sous de nombreuses formes:

  • En Irlande, je vivais avec deux autres filles qui avaient à peu près mon âge;
  • À Londres, c’était avec cette dame avec qui je m’entendais bien et qui me conseillait lorsque j’avais des problèmes;
  • En Chine, j’ai partagé ma chambre avec une autre personne pendant 4 mois; 
  • Enfin, au Japon, je partageais un appartement avec plus de 10 autres filles et je partageais aussi ma chambre avec une autre personne…

Après cette expérience au Japon, j’avais décidé que j’en avais marre et que la colocation, ce n’était plus pour moi!

Et pourtant… Maintenant que je suis confrontée à cette nouvelle situation, j’ai réalisé que pour commencer, chercher un appartement en colocation est probablement le choix le plus judicieux étant donné ma situation. Il y a des jours où la recherche d’un appartement m’angoisse et d’autres où je le prends relativement bien. Aujourd’hui, tout ça me rend affreusement anxieuse! J’ai pris la décision de chercher un appartement à louer en colocation, puisque ça me permettra d’économiser un peu (à moi les voyages en Europe, pour profiter de la proximité des pays et des bons prix des compagnies aériennes sur place yeah!) et aussi parce que ça m’aidera à rencontrer des gens dès mon arrivée. 

Mais parfois, quand j’y pense, cette perspective me met mal à l’aise… Je n’aime plus forcément l’idée de me forcer à parler avec des gens, j’aime ma tranquillité et j’aime choisir les gens que je fréquente, je n’aime pas qu’ils me soient imposés. En plus, étant donné que je travaille le plus souvent depuis chez moi, je n’ai pas envie de passer mes jours enfermée dans un taudis. ll me faut une chambre confortable, avec un bureau pour travailler, des colocataires sympas mais pas trop intrusifs… (Moi difficile? Non, pas du tout…)

lebon trait dunion- La recherche d'appartement Pt.1

Dans mes rêves, mon appartement ressemble à ça

Alors, voilà mon plan pour trouver un appartement sur place:

J’ai appris avec l’expérience qu’on ne peut pas se fier aux photos et aux annonces qu’on trouve sur internet, alors pas question de réserver quelque chose avant d’avoir visité! J’ai décidé de garder la même technique que j’avais utilisée à Londres pour faire en sorte de visiter des appartements une fois sur place. J’ai donc réservé un Airbnb pour une semaine et j’ai l’intention de visiter plusieurs appartements à mon arrivée. 

Comme la première fois, j’utilise surtout le site Spareroom et je ne manque pas de choix! J’ai déjà mis en favoris quelques appartements qui m’ont tapé dans l’œil et j’ai l’intention de contacter les propriétaires quelques jours avant mon arrivée pour une visite.

Je base surtout mes recherches sur la proximité avec l’école à laquelle j’irai puisque je suivrai des cours du soir plusieurs fois par semaine et que je rentrerai assez tard. En plus de mes recherches personnelles sur la ville de Manchester, j’ai aussi contacté une fille que j’ai rencontrée « online », sur Instagram, pour lui demander conseils sur les quartiers à privilégier et elle m’a gentiment fait une petite liste qui m’aidera à peaufiner mes recherches. 

Je vais attendre 2 ou 3 jours avant mon départ pour contacter les gens et arranger une visite et ensuite, il ne me restera plus qu’à croiser les doigts pour trouver l’appartement parfait, les colocataires parfaites et le quartier parfait. Souhaitez-moi bonne chance! Je vous en reparle dans quelques semaines, quand j’aurai trouvé la perle rare et que je me serai installée! 

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *