Last Dance | LEBON Trait d'union
Art de vivre,  Sorties & Culture

Le chemin des rêves ou ce que The Last Dance m’a appris

Par Cheryl Coello

Récemment, j’ai vu The Last Dance, la série Netflix qui documente l’histoire de l’équipe qui, pour moi, est la meilleure de l’histoire de la NBA: les Bulls de Chicago. Et je ne peux pas le dire objectivement, parce que je ne suis pas experte en basket ni fan de statistiques sportives. Mais je le sais, parce que j’ai vécu l’époque des Bulls de Chicago et de Michael Jordan dans mon adolescence et j’ai vu et fait partie de l’impact que cette équipe a eu sur les jeunes de ma génération.

En regardant la série, je me suis souvenue de l’émotion des matchs et de toutes les histoires des joueurs, de leur vie en dehors des terrains et de la façon dont ils étaient critiqués et discrédités pour différentes raisons. Cependant, les tabloïds et les rumeurs n’ont jamais réussi à démystifier l’engagement des plus grands athlètes de l’équipe dans le sport. Ce dévouement, combiné avec leurs talents innés, produisait les résultats les plus incroyables. Et donc, nous avons vu un Jordan qui volait littéralement, un Pippen qui était le pilier de Jordan et qui aidait à créer les meilleures séquences, et un Rodman qui était comme une colonne de marbre devant le panier.

Mais The Last Dance nous montre aussi que le voyage vers les rêves se fait à travers une route raide et pleine d’obstacles, et qu’il n’y a pas de rêves faciles ou gratuits. Une des choses qui m’a inspirée le plus des Bulls de Chicago, quand j’étais adolescente, c’était de les voir revenir plus forts après avoir perdu un match. En regardant la série et en connaissant Michael Jordan et sa personnalité irréductible, je comprends maintenant la transformation de l’équipe -et de Michael lui-même- après « avoir échoué ». Et voilà une autre leçon puissante de la série: face à une défaite sur le chemin des rêves, il faut transformer cette énergie de négative à positive, et se relever. Parce que c’est vrai: ce qui ne te tue pas, te rend toujours plus fort. Toujours.

S’il y a une chose de Michael Jordan que j’envie (en plus de son compte bancaire!), c’est son esprit très compétitif et sa détermination à gagner à tout prix. Quand j’étais adolescente, je n’ai pas eu la chance de comprendre ces leçons puissantes, et je suis passée par un chemin beaucoup plus turbulent et confus pour atteindre mes vrais rêves. Jordan rêvait de gagner et d’être reconnu comme un athlète dès son plus jeune âge. Je rêvais de devenir une artiste et que mes créations artistiques atteignent beaucoup de gens. Michael a gardé le focus sans épargner aucun effort. Moi… Eh bien, pas tellement! Mais la quarantaine m’a laissée cette envie d’être libre pour vivre ma créativité et mon côté artistique, de recommencer sans rien me reprocher sur le passé et, surtout, de prendre le chemin en sachant qu’il n’y a pas de rêves qui se réalisent sans effort, et qu’il y aura des chutes et des défaites dont je n’aurai pas d’autre choix que de me relever, plus forte.

Pendant longtemps, j’ai pensé que la compétitivité était quelque chose de négatif et qu’elle pouvait blesser d’autres personnes. Mais seulement les personnes qui n’ont pas confiance en soi peuvent se sentir blessées ou menacées par le succès des autres. Je le sais, parce que malheureusement, j’en ai fait l’expérience quand j’étais jeune et je n’en suis pas fière. Aujourd’hui, je pense que le fait d’être compétitif et de se concentrer sur la victoire est très positif, surtout lorsque ceci est combiné avec les apprentissages du travail d’équipe. Comme quand vous comprenez que si les gens autour de vous s’améliorent grâce à vous, des choses incroyables peuvent arriver, comme gagner six championnats de la NBA en huit ans, ou atteindre un objectif professionnel dont vous pouvez être fier. Michael Jordan m’a beaucoup appris, durant mon adolescence et ces derniers jours aussi, et cette inspiration m’apportera assurément de très bon résultats que je partagerai avec vous.

What time is it? Time to play! Huh!

En-tête: ©️Markus Spiske« Shot 2-points »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *