L'importance d'un portfolio en graphisme

Par Joanna Gence

L’année dernière, j’ai commencé une formation en graphisme. Au cours de ma formation, les gens me disaient toujours: “Je suis sûr que tu vas avoir de bonnes notes” ou alors “Tu auras un diplôme quand tu auras fini?” Comme les gens sont habitués à un fonctionnement académique très rigide, c’était difficile à chaque fois de leur expliquer que non, je ne fais pas ça pour avoir de bonnes notes ou un diplôme. Honnêtement, je pense que le fonctionnement des notes ne montre en aucun cas l’aptitude d’une personne à faire quelque chose, mais on va dire que ça, c’est un sujet pour un autre jour!

Non, aujourd’hui, je veux parler de mon portfolio et de l'importance d’en avoir un lorsque l’on travaille dans le domaine graphique.

En effet, il se trouve que j’ai justement choisi cette formation car elle me permettait de finir avec un portfolio qui montrerait mes compétences, mais aussi mon raisonnement pour résoudre les problèmes qui se présentent.

Car la formation que j’ai faite m’a non seulement appris à utiliser les logiciels de la suite Adobe et à créer des interfaces digitales, mais cela m’a aussi appris différentes approches conceptuelles avant de créer quoi que ce soit sur l’ordinateur.

Personnellement, même si le virus a frappé en plein milieu de la formation et que l’on a dû participer aux cours via Zoom, cette formation à Shillington vaut véritablement le temps et l’argent que j’y ai investis.

Plusieurs m’ont demandé pourquoi je n’apprenais pas le graphisme en autodidacte avec les vidéos YouTube et autres ressources accessibles en ligne, et je suppose que c’est possible pour de nombreuses personnes, mais je sais que les connaissances, conseils et retours que j’ai reçus pendant mes cours ont une valeur qu’internet n’aurait jamais pu m’apporter. Sans parler du contact avec mes professeurs et les autres élèves!

Par exemple, à chaque fois que l'on travaillait sur un projet en classe, il y avait toujours des petites séances de critique où nos professeurs et les autres élèves commentaient le travail de chacun, en disant ce qui allait ou ce qui n'allait pas et cela nous aidait ensuite à avancer et à progresser.

J’ai toujours eu du mal à dépasser le syndrome de l’imposteur et c’est encore le cas, même maintenant, mais mon portfolio me permet de présenter de nombreux projets différents ainsi que les compétences que j’ai acquises au fil des mois et j’en suis vraiment fière.

En tant que graphiste, le portfolio est essentiel pour la recherche d’emploi et plutôt qu’une lettre de motivation ou un CV - qui deviennent optionnels -, c’est le portfolio qui est obligatoire lorsque vous postulez, car c’est important pour les recruteurs de voir ce que vous êtes capable de faire.

Donc, un conseil: si vous voulez vous lancer professionnellement dans un domaine graphique, quel qu’il soit (illustration, graphisme, motion design…), un portfolio sera toujours essentiel!

Si vous êtes curieux, voici l’école où j’ai suivi ma formation ou si vous êtes à la recherche de tutoriels sur internet, YouTube ou Skillshare sont des mines d’or dont je me sers très souvent encore aujourd’hui, car on ne s’arrête jamais d’apprendre dans ce domaine!

À très bientôt pour découvrir mes créations avec Lebon Trait d’union ;)

septembre 17, 2020 — Joanna Gence

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d’être publiés.